Parution du numéro thématique : « Ethnographier le gouvernement des corps et des conduites »

Nous sommes heureux d’annoncer la parution du numéro thématique « Ethnographier le gouvernement des corps et des conduites » dans la revue Terrains/Théorie qui résulte de la collaboration entre des membres du Réseau des jeunes chercheurs en sciences sociales sur le VIH/Sida (RJCSS VIH/Sida) et du groupe Traitements et Contraintes (T&C). Il constitue une étape supplémentaire de l’aventure collective débutée en 2019 par une retraite d’écriture permise par le soutien de l’ANRS, poursuivie par l’organisation du colloque « Gouverner les corps et les conduites » en 2020 à l’ENS de Lyon et prolongée du travail de coordination du numéro. Il symbolise également une réflexion chemin faisant autour des mobilisations contemporaines de la notion de gouvernementalité, des méthodes d’enquête ethnographiques, et des complémentarités entre notions ou approches issues de courants théoriques a priori divergents.

Les auteur·ice·s de ce numéro donnent à voir les pratiques et modes de gouvernement à l’œuvre sur des terrains en institutions pénales, médicales ou médico-sociales. Gaëlle Larrieu analyse les rapports de pouvoir qui structurent la relation médecins-parents-enfants et façonnent les corps d’enfants nés intersexes. Ivan Garrec décrypte la construction des modes d’appropriation, ou de rejet, du diagnostic de trouble de la personnalité borderline. Guillaume Teillet présente le caractère socialisateur de l’entretien en Unité éducative de milieu ouvert aux attentes de l’institution. Elsa Boulet étudie le positionnement des femmes enceintes face aux injonctions médicales et sociale comme dispositifs biopolitique de surveillance des corps. Adrien Primerano s’intéresse à l’usage de l’enfermement en Instituts Médico Éducatifs (IME) et à sa légitimation comme dispositif éducatif voir thérapeutique. Aubrie Jouanno identifie les rapports de pouvoirs qui structurent les décisions de placement de l’ASE et notamment les écarts de légitimité accordée aux discours formulés par les personnes en présence. Dans un entretien qui clôture le numéro, Dominique Memmi revient sur plusieurs notions développées et processus de transformation biopolitique analysés au cours de sa carrière, ainsi que sur les complémentarités théoriques qu’elle identifie. Enfin, le numéro est complété de deux comptes rendus d’ouvrage sur la gestion néolibérale de la souffrance psychique et les modalités de gouvernement renouvelées par les transformations contemporaines du travail.

Si ce numéro ne contient aucune contribution portant sur des terrains relatifs au VIH/Sida, nous partageons la conviction de son caractère heuristique, tant sur le plan théorique que méthodologique, pour les jeunes chercheur·e·s sur cette thématique.

Vous en souhaitant bonne lecture.

L’équipe coordinatrice

Cyriac Bouchet-Mayer, Iris Condamine Ducreux, Laura Delcourt, Marina Duarte, Lara Mahi, Isaora Rivierez, Théo Sabadel.



Citer ce billet
cyriac (2023, 10 février). Parution du numéro thématique : « Ethnographier le gouvernement des corps et des conduites ». Réseau des Jeunes ChercheurEs en Sciences Sociales sur le VIH/SIDA. Consulté le 23 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u5nf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.