Archives de l’auteur : Alila

Soutenance de thèse Anne Bekelynck

Anne Bekelynck soutien sa thèse de sociologie, le vendredi 13 mars 2015 à 14 h, intitulée

« Les entreprises privées dans l’action publique de lutte contre le VIH/sida en Côte d’Ivoire : un acteur comme les autres ? »

 

Elle aura lieu à :

Université Paris Descartes – Salle des conférences R.229
45, rue des Saints-Pères
Bâtiment Principal 2ème étage
75006 PARIS

 

Le jury sera composé de :

Dominique DARBON, professeur à Sciences Po Bordeaux (LAM), rapporteur
Annabel DESGRÉES DU LOÛ, directrice de recherche à l’IRD (Ceped), directrice de thèse
Fred EBOKO, chargé de recherche à l’IRD (Ceped), co-directeur de thèse
Mamoudou GAZIBO, professeur à l’Université de Montréal, président
Laurent VIDAL, directeur de recherche à l’IRD (Sesstim), rapporteur

 

Résumé. A la fin des années 1990, en Afrique subsaharienne, des grandes entreprises privées mettent en œuvre des programmes pionniers d’accès aux antirétroviraux (ARV) pour leurs employés. A partir des années 2000, elles sont invitées à poursuivre leurs efforts et à devenir des partenaires de cette action publique, de la prévention et de la prise en charge thérapeutique. Dans ce contexte, elles interviennent aux côtés d’autres acteurs : Etats, organisations internationales, organisations non gouvernementales (ONG), réseaux de professionnels de santé et associations. Ces initiatives des entreprises privées sont communément relatées comme des stratégies rationnelles de préservation du « capital humain » et de la productivité des entreprises. Cette thèse de sociologie politique vise à explorer l’articulation des logiques bioéconomiques, politiques, sociales et symboliques qui ont été au cœur de la mobilisation du secteur privé dans la lutte contre le VIH/sida en Côte d’Ivoire. Les modalités et les effets de cette « publicisation » inédite d’un acteur privé lucratif au sein d’une action publique de santé sont explorés à un niveau local. Cette recherche s’appuie sur une enquête qualitative conduite en Côte d’Ivoire auprès des acteurs de 30 entreprises privées. Des entretiens ont été réalisés avec des membres du personnel médical des entreprises, des cadres, des employés vivant avec le VIH, des responsables de politiques publiques, professionnels de santé et acteurs associatifs. Une comparaison asymétrique avec le Cameroun a également été opérée afin de confirmer et de nuancer les hypothèses de recherche. La mobilisation des entreprises privées dans la lutte contre le VIH/sida est portée par une rhétorique mondiale, laquelle promeut  la synergie des partenariats public-privés. En proposant une sociologie politique de l’action publique au prisme des entreprises privées, cette recherche met en évidence les paradoxes des politiques multisectorielles. Elle montre la manière dont la politisation d’une action publique tend à « dé-différencier » les entreprises privées des autres acteurs, c’est-à-dire à gommer leurs spécificités (rôle de modèle, lieu de production de vulnérabilités, accès à la santé différencié).

Compte rendu de la journée : « Atelier montage de projets de recherche »

La journée « Atelier montage de projets en recherche », organisée par le Réseau des Jeunes Chercheur-e-s en Sciences Sociales sur le VIH/sida a eu lieu le vendredi 16 janvier 2015, de 09h30 à 17h00 à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord.

IMG_2501

L’atelier a réuni dix-huit participant-e-s, parmi lesquels dix voulaient des renseignements sur les financements de post-doctorat et huit sur le doctorat, pour des recherches en anthropologie, économie de la santé, santé publique, science politique, sciences de l’information et de la communication ou en sociologie.

Les intervenantes invitées pour la matinée étaient Véronique Doré et Dominique Fauveau pour présenter les financements ANRS, et Veronica Noseda pour les financements de Sidaction. Les intervenantes ont donné des conseils pour la préparation des dossiers et répondu aux questions des participants. En fin de matinée, plusieurs membres du réseau ont présenté d’autres sources de financement non spécifiques au VIH/sida comme les bourses CIFRE (Mélanie Perez), les financements universitaires et régionaux (Maëlle de Seze) et les financements européens (Alila Brossard Antonielli). D’autres membres du réseau ont témoigné de leur propre expérience : bourse ANRS (Hélène Lepinay) ou encore sur les missions de conseils régulières pour palier l’absence de bourse (Alice Servy)

En début d’après-midi, Mathilde Courderc et Moritz Hunsmann sont intervenus par skype, ainsi que Séverine Carillon présente sur place, en revenant sur leurs parcours et leurs démarches pour obtenir des financements de doctorat et de post-doctorat (présentation des financements AXA par Moritz).

En fin d’après-midi, les participant-e-s ont échangé autour des projets pré-doctoraux et post-doctoraux acceptés ou refusés par l’ANRS ou Sidaction lors de précédents appels d’offre. Ils ont pu poser des questions concernant leurs projets en cours ou futurs. À la fin de la journée, les participant-e-s se sont dits satisfaits des informations présentées dans la matinée par les invitées, de l’opportunité d’échanger avec les intervenant-e-s concernant leurs projets de recherche et des échanges informels autour des projets proposés en exemple. Continuer la lecture

Atelier montage de projet de recherche sur le VIH/sida

Comme chaque année, le Réseau des Jeunes Chercheur-e-s en Sciences Sociales sur le VIH/sida organise une journée « Atelier aide au montage de projets de recherche en SHS et VIH/sida et réponse aux appels d’offres de financement ». Celle-ci se déroulera le vendredi 16 janvier 2015 à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord à La Plaine – Saint Denis.

La matinée sera consacrée à une présentation des principaux financements de doctorats et post-doctorats en sciences sociales en lien avec la thématique du VIH/sida par Véronique Doré et Dominique Faveau (pour l’ANRS) et Veronica Noseda (pour Sidaction). D’autres formes de financement de recherches seront également présentées par les membres du Réseau.
L’après-midi sera dédiée à des ateliers de travail (thèmes à définir en fonction des attentes de chacun-e) permettant l’échange et le partage de nos expériences et pratiques respectives.

N’hésitez pas à faire suivre l’info dans vos labos, entourages et étudiant-e-s en master susceptibles d’être intéressé-e-s.

Les billets de train sont pris en charge par le Réseau (me contacter pour plus d’informations), aussi nous espérons recevoir des étudiant-e-s de toute la France.

Les places sont limitées, alors n’hésitez pas à vous inscrire dès à présent à l’adresse suivante: alilantonielli@gmail.com

Nous espérons vous y voir nombreu-ses-x!

Convocation à l’AG du Réseau

L’AG 2014 de Réseau des Jeunes Chercheurs en Sciences Sociales VIH/Sida aura lieu le samedi 5 juillet de 15h à 19h dans les locaux de SIS Association

190, boulevard de Charonne
Paris, 20e,
Metro Ligne 2 Stations Phillipe Auguste
Bus 76 arrêt Charonne-Bagnolet

Après l’AG nous vous invitons à un apéro au bord du Canal Saint Martin au niveau du Quai de Jemmapes.

Félicitations à Fabienne Héjoaka – Prix scientifique jeune chercheur 2014 Sidaction

Fabienne Héjoaka est anthropologue, elle a réalisé sa thèse de doctorat sur la gestion du secret de leur séropositivité par les enfants au Burkina Faso. Elle est actuellement en post-doctorat à l’Institut de Recherche pour le Développement – IRD, UMI 233/TransVIHMI, où elle est responsable d’un projet sur les enfants et le VIH/sida au Sénégal.

Fabienne était parmi les fondateurs du Réseau en 2008, elle a tenu à remercier le Réseau lors de sa remise de Prix à a la Convention Nationale de Sidaction le 6 juin.

Les membres du Réseau des Jeunes Chercheurs en Sciences (Humaines et) Sociales sur le VIH/sida se réjouissent de cette distinction pour Fabienne, d’autant plus que grâce à elle, le prix scientifique est décerné pour la première fois à un jeune chercheur en sciences sociales. Nous espérons que cette reconnaissance de la valeur des travaux sur le VIH/sida en sciences sociales ne soit qu’un premier pas et qu’elle puisse inspirer d’autres jeunes chercheurs sur cette voie. Félicitations et merci beaucoup à Fabienne pour sa participation dans le réseau à travers les années, nous lui souhaitons bonne continuation dans ses futurs travaux de recherche!